LOFT STORY 2001
  vérités, études, rumeurs et hypothèses


RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL


Y-A-T IL UN DIEU DERRIERE LE DECOR ?
ou
LE TRAVAIL DIFFICILE DES PSYCHIATRES D'M6.


par le Dr. S. Columbo



    Les candidats sont-ils des acteurs ? L'emission est-elle sénarisée ? Des questions qui reviennent souvent parmi les spectateurs de Loftstory. Les réponses sont simples. Non, l'émission n'est pas entièrement pré-écrite. Et non, ce ne sont pas des acteurs professionels.

    Tous aimeraient que l'émission serve de tremplin pour leur carrière. C'est leur motivation première. Le prix offert aux gagnants passe en second. C'est aussi l'argument le plus fort qu'utilise les producteurs et psychologues pour refuser leur tentatives de marchandage ou d'augmentation (Aziz aurait à plusieurs reprise, tenter d'en parler avec les organisateurs). Vous serez des stars ! Vous êtes DEJA des stars ! Grâce à nous ! Votre vie va changer et se remplire de couleurs !

    Comme certains films d'avant-guarde (les premiers films de Wim Wenders par exple), le sénario est improvisé. Il y a une vague trame prévue : tenter de reproduire l'amour "in vitro". Pour cela, le temps de leur incarceration est long : deux mois et demi. Les candidats n'ont pas d'intimitée pour se masturber, par exemple. S'ils veulent jouir, il faut qu'ils tombent amoureux, ou du moins crée une histoire d'amour crédible pour pouvoir accéder au sexe. Mais certains n'ont pas vraiment ce soucis. Plus de la moitié des lofteurs ont été très soigneusement choisis pour leur légereté sexuelle. Jean-Edouard dit qu'il adore "tirer des coups". Loana n'a aucun complexe. Mais le "regard du Monde" les surveille et leur conscience les obligera à se plier et faire naître l'amour, s'il veulent gagner le prix. ( Le couple gagnant devra encore passer 6 mois ensemble après l'émission dans la maison de 3.000.000 de francs - avec quelques caméras pour le public - pour la gagner cette maison.) D'autres lofteur au contraire ont été choisi pour leurs "valeurs" et leur forte personnalité (Laure, Philippe, Aziz...).

    Les personages sont dessinés et choisis avec soin, en tant que des carricatures de la société, forcées de s'entendre et de se nouer. Ils sont libres d'agir à leur guise. Le contrôle des débordements, la direction de conscience que les psychologue opèrent en les convoquant au confessional est la seule arme (le gouvernail) qui leur permet de guider les souris aveugles dans la nuit allogène du loft.

    Petit à petit, les candidats se laissent faire et font confiance à leur dieu-psychiatre. Elle les aide à tomber amoureux et à travailler leur comportement, pour monter leur popularité chez les fans. La psychologue-marieuse de l'emission s'appelle Angela. Angela, comme l'ange de Dieu, qui leur apporte la parole du dehors.

    Elle les manipule aussi quand il le faut. (Ils sont coupés de l'exterieur, leur être mis à nu, vulnérables et maléables). Essaie d'amortir leur crises de départ afin de donner le temps d'orchestrer leur sortie. Marchande, négocie dans les cas extrêmes, pour éviter que l'émission ne tombe dans l'absurde. Les départs brusques sont amortis et retardés au maximum pour des raisons sénaristiques et pratiques. Créer des suspens. Faire de chaque départ un "événement". Sauver l'image des candidats. Qu'ils partent en beauté. Regrettés par leurs compagnons. M6 tient beaucoup à ses poules-candidats, puisqu'ils restent sous contrat avec la chaîne qui gardent tous les droits sur leur images pendant un ou deux ans. (Pour les détails, lire le contrat des candidats).

- " Vous nous disiez tout a l'heure que la production vous avait forcé a signer des clauses particulières qui
vous interdisent de vendre votre image sauf sous conditions... Comme vous participez a des émissions de TV et
de radio vous n'allez pas nous dire que la production ponctionne sur votre dos les sommes que vous pouvez toucher?" Demande le journaliste

- " Et bien à vrai dire si !" répond David , un peu gêné !


    Il semble qu'il n'y aie qu'un seul vrai psychiatre diplomé de l'équipe de production (D. Destal). Il n'a qu'un rôle de surveillance. Ce sont les producteurs, hôtesses et "psychologues" qui font le vrai travail de 'manipulation' et de conseil des candidats.

    Ecoutez un extrait sonore du psychiatre d'M6 invité à Arrêt sur Images (13/05) qui semble admettre qu'il y a quand même un sénariste... (MP3, 120 Ko)

    Cliquez ici pour voir les émissions de Arrêt sur Images.



ZWYX web services