LOFT STORY 2001
  vérités, études, rumeurs et hypothèses


RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL


LES CALCULS SCABREUX DE KENZA


      Au début de Loft Story, dans une chambre lumières éteintes, sous la couette, Kenza chuchotte son plan à Aziz : ils décident de faire un pacte d'alliance pour gagner le jeu (la maison de 3 millions). Ils se promettent que si l'un d'eux est éliminé, l'autre sortira après lui. C'est contraire au réglement de l'émission, mais qu'importe.

      Depuis ce moment, le publique détestera Kenza, qui se révelera, semaine après semaine, de plus en plus froide et calculatrice. Elle parle très cyniquement de Aziz, à Laure. Elle 'drague' Aziz comme une mauvaise actrice. Il la trouve vulgaire. Elle continue. Et avant qu'il ne quitte le loft, elle essaiera de lui offrir sa petite culotte pliée en quatre, qu'il refusera, choqué et dégoûté. (Dans un chat sur internet, pour répondre à un fan, elle trouvera drôle de dire que c'était parce qu'elle était sale et qu'elle pouvait pas la laver dans le loft.)

     A plusieurs reprises elle essayera de le convaincre de baiser sous les draps. Ils se retrouveront ensemble dans un lit, elle seins nus. Mais lui refusera toujours d'aller plus loin que les bizous. "Il ne veut rien faire devant les caméras" confiera Kenza, sur un ton de désespoir, à l'une ou l'autre des lofteuses.

     Quand Aziz menaçait de sortir du loft, quelques jours avant son élimination par vote. Elle disait qu'elle le suivrait aussitôt. Mais après plus ample réflexion. Ils decident tous les deux d'attendre calmement leurs éliminations par vote pour ne pas partir les mains vides. Kenza avoue à Aziz qu'elle n'a plus un sous, et qu'elle a vraiment besoin de la prime d'élimination. (d'après certaines source non-vérifiées, elle s'élèverait à 150.000 FF).

     Une fois Aziz sorti, Kenza attendra sagement une semaine pour le suivre. Pendant cette semaine, elle essaie de redorer son image par rapport au public. Elle fait des efforts pour se justifier un peu de son attitude avec Aziz, elle essaie d'appraître plus aimable. Mais le dernier jour, elle se dispute pour garder certaines photos du loft qu'elle dit vouloir revendre une fois dehors...

     Et quand elle sortira, le 17 mai, la haîne sera encore assez forte pour que la production force Aziz à aller la chercher à la porte, pour la protéger et rassurer le public. Pour montrer qu'il l'aime bien quand même finalement (alors qu'il l'execre profondemment). Mais sur le court trajet entre le loft et le plateau de télévison, les fans brisent le cordon de sécurité et se ruent sur le couple en jetant des tomates et des oeufs. Les caméras coupent... Après un certains temps, Aziz et Kenza font leur entrée sur le plateau. Aziz n'a plus sa belle chemise blanche. Il porte un affreux T-Shirt Loft Story... (Dans des interviews donnés les jours suivants, Kenza confirmera la chute d'oeufs) Amusant : sur les sites officiels et affiliés, ils parlent de riz et d'eau, mais pas d'oeufs. On apprendra aussi que la première semaine, elle s'est faite attaquée par des jeunes, mais sans gravité, et qu'un garde du corps la suit partout depuis.

    Dans un interview hors du loft, Kenza admet avoir déclaré à la production qu'elle ne sortirait pas s'ils ne s'engageaient pas à lui proposer quelque chose... C'est aussi elle qui a dit (la caméra n'a pas eu le temps de censurer) que "Loft Story c'est de la merde". Visiblement sincère et énervée, en sortant du confessionnal.

     Après son départ, les lofteurs réunis se diront très contents (mis à part Steevy) qu'elle soit partie parce que d'après eux, elle polluait le jeu avec ses calculs, et sa manière de tricher en jouant un rôle.

     Rôle de femme orientale ridicule. Qui préfère mentir pour l'apparence. Et dire par exemple à la télé qu'elle ne fume pas de joints et que personne n'en fume à l'interieur du loft. Deux gros mensonges puisqu'on l'a vu dans le live dire qu'elle fumait des joints (voir 'Loft Story et la Drogue'). Et qu'on sait que Fabrice fume tous les jours quelques joints sur la terrasse, et qu'il est parfois accompagné d'autres lofteurs.




ZWYX web services